Etrange echo : Discours préliminaires. Jean Baptiste Say. Traité d’économie politique. 1804.

Mais ce qui a surtout contribué au progrès de l’économie politique, ce sont les circonstances graves dans lesquels le monde civilisé s’est trouvé enveloppé depuis quarante ans. Les dépenses des gouvernements se sont accrues à un point scandaleux ; les appels que, pour subvenir à leurs besoins, ils ont été forcés de faire à leur sujet, ont averti ceux-ci de leur importance ; le concours de la volonté générale, ou du moins ce qui en a l’air, a été réclamé, sinon établie, presque partout. Des contributions énormes, levées sur les peuples sous des prétextes plus ou moins spécieux, n’ayant pas même été suffisantes, il a fallu avoir recours au crédit ; pour obtenir du crédit, il a fallu montrer les besoins comme les ressources des Etats ; et la publicité de leurs comptes, la nécessité de justifier aux yeux du public les actes de l’administration, ont produit dans la politique une révolution morale dont la marche ne peut plus arrêter.

Tout fait et récit ayant une correspondance ou ressemblance avec les faits relatés dans ce texte seraient pure coïncidence !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s