Comment démarxiser l’économie politique : un premier exemple.

1. Analyse des échanges de marchandises.

Jusqu’au début du XXème siècle, les économistes ont cherché à expliquer les échanges de marchandises entre les gens observés, voire à prédire leur avenir.

Ils définissaient ces échanges
– comme des résultats des actes des gens plutôt que
– comme les actes eux-mêmes
et faisaient intervenir les notions d’offre et de demande de marchandises.

Les raisonnements étaient alors incertains.

Seuls régnaient,
– d’un côté, la “théorie de l’équilibre économique général” qui enveloppait l’ensemble, et,
– de l’autre, une mathématique, à savoir la “théorie des systèmes d’équations linéaires” de Gabriel Cramer, qui aidait les économistes (à en croire certains …).

Le cas échéant, l’accent était mis sur la « théorie des prix » ou sur la « théorie du taux d’intérêt » au prix d’hypothèses mal cernées …

a. Méthodes d’échange.

Les échanges entre gens cachaient des méthodes nécessaires à leur fonctionnement, comme le “troc” (l’échange synallagmatique direct), l’échange bilatéral indirect avec monnaie ou l'”échange de marché organisé” avec offre d’une population et demande d’une autre.

Faut-il le rappeler :
– sans échange, pas besoin ou désir de méthode d’échange, en particulier pas d’intermédiaire …
– avec échange, il y a différentes méthodes d’échange qui ont vu le jour dont celles faisant intervenir l’intermédiaire des échanges qu’est ce que Jean Baptiste Say (1815) a dénommé “monnaie”.

b. Coût de l’échange.

Au départ de leur science, les économistes avaient reconnu que l’action d’échange était coûteuse (cf. Ulph et Ulph, 1975).

Mais, du fait de leurs travaux de recherche et de l ‘accent qu’ils mettaient sur les résultats de l’action d’échange plutôt que sur la “loi de l’économie“, ils en étaient arrivés
– à laisser de côté le coût de l’acte d’échange ou bien
– l’avaient supposé nul comme les résultats ex post des échanges qu’ils considéraient les amenaient à le faire.

La suite sur le blog du professeur Georges Lane

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in monnaie. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s