Science, Technology, & Government de Murray Rothbard. Par Louis Rouanet

Murray Rothbard est incontestable l’un des économistes les plus prolifique du XXème siècle et beaucoup d’intellectuels aimeraient être aussi productif qu’un Murray Rothbard six pieds sous terre. En effet, malgré son décès précoce en 1995, ses oeuvres postumes continuent à se multiplier. Cette année, un nouvel article inédit de Rothbard, écrit en 1959, a été publié par le Ludwig von Mises Institute.[1] Ce monographe, nommé Science, Technology, & Government, répond à l’objection selon laquelle seul le gouvernement, dans une société moderne, est capable d’assurer un niveau de développement scientifique et technologique socialement bénéfique.

Rothbard écrivit ce monographe au moment où le développement de la science, avec la lancée du satellite Sputnik, était reconnu comme un succès incontestable de régimes communistes. A cette époque, un économiste comme J.K. Galbraith affirmait que seul l’Etat pouvait s’occuper de la recherche scientifique de manière satisfaisante. Rothbard remet en cause ces postulats qui, encore aujourd’hui, constituent la pensée dominante.

La suite sur L’Institut Coppet

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Economie Autrichienne and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s