Comme l’étalon-or – Entretien avec Jesús Huerta de Soto

Professeur Huerta de Soto, le taux d’inflation dans la zone euro n’est que de 0,4%. Sommes-nous menacés par la déflation, comme le soutiennent de nombreux spécialistes ?

La déflation consiste dans la contraction de l’offre monétaire. Ce n’est pas ce qui se passe dans la zone euro. L’agrégat monétaire appelé M3 croît au rythme de 2% ; l’agrégat M1, plus restrictif, à un rythme supérieur à 6%. De fait, le taux d’inflation dans la zone euro est en deçà de l’objectif de la Banque centrale européenne (BCE), inférieur à 2%. Mais ce n’est pas une raison pour aviver la crainte de la déflation, comme le font quelques banquiers centraux. Ils soutiennent que la chute des prix est une mauvaise chose. Ce n’est pas vrai. La déflation des prix n’est pas un désastre, mais une bénédiction.

Expliquez-nous cela.

Pensez, par exemple, à mon pays, l’Espagne. Les prix à la consommation y sont, en ce moment, en baisse. En même temps, l’économie croît à un rythme annuel d’environ 2%. En 2013, 275 000 emplois ont été créés et le chômage est tombé de 26% à 23%. Les faits démentent les effets négatifs annoncés de la déflation malfaisante.

La suite sur l’Institut Molinari

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Economie Autrichienne and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s