Le trait d’union qui me manquait.

Le texte de H.L. Asser (Journal des économistes, mars 1893, pp.337-346), avocat habitant Amsterdam, qui suit, fait apparaître que les “économistes autrichiens” sont, en partie, des disciples de Frédéric Bastiat.

Mises n’a alors que douze ans et Hayek n’est pas né, il naîtra six ans plus tard.

Sur cette base, rien ne justifie de parler d'”économie autrichienne” plutôt que d'”économie française”, bref d’économie politique, et tout porte à croire que l’état lamentable de l’économie politique en France procède des socialistes, en triomphe politique croissant depuis cette date, subordonnant celle-ci à telle ou telle mathématique, à telle ou telle physique ou à une comptabilité nationale.

La suite sur le Blog du Professeur Georges Lane

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Economie Autrichienne and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s