Trop, c’est trop…

Trop de crédit tue le crédit, trop d’argent tue l’argent, trop d ‘impôts tue l’impôt. Trop de crédit, d’argent et d’impôts tuent l’économie réelle…

Parce que: 1/entretenir au maximum l’illusion monétaire, qui ne gonfle artificiellement que les prix des actifs boursiers en détournant la liquidité de l’investissement productif, ainsi que le font les banques centrales actuelles, 2/ et reprendre par l’impôt massif le peu que les populations gagnent -quand elles ne sont pas en plus frappées par le chômage de masse et la chute des salaires (du fait d’une mondialisation anarchique)-, ce qui les empêche de consommer et donc d’entretenir la croissance économique, ainsi que le font les gouvernements actuels au nom de l’ « austérité » (qui ne réduit pas les déficits publics mais les augmente), constituent les deux tares principales du Système monétaire et économique occidental et japonais actuel, dont la fragilité ne fait que s’aggraver en dépit des apparences trompeuses.

Il en résulte que la « valeur » de la plupart des actifs financiers n’a jamais été aussi coupée de l’économie réelle, parce que leurs prix ne sont plus fixés par des marchés libres mais par les interventions de planification monétaire dirigiste des banques centrales, ce qui évidemment ne pourra pas durer toujours.

La suite sur le Forum Monétaire de Genève

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Monnaie et finances and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s