L’école autrichienne d’économie, une présentation (4) : Retour vers le futur ?

Au cours du XXe siècle, le courant issu de Walras et renforcé par les émules de Keynes a progressivement occupé presque tout l’espace de la discipline économique. La tradition classique est devenue une antiquité qui n’intéresse que les historiens, et la tradition autrichienne qui en perpétue la branche française, et à travers elle la grande tradition aristotélicienne, est considérée comme une hérésie un peu ridicule, périmée dans son paradigme et dans ses thèses, et dangereuse par ses positions dites « ultralibérales ».

La tradition autrichienne est néanmoins maintenue vivace, d’une part grâce à quelques universitaires isolés, par exemple en France Pascal Salin, ou Jorg-Guido Hülsmann à Angers, sans parler d’autres à qui j’aurais peur de rendre un mauvais service en les citant, tant les « autrichiens » sont moqués par leurs collègues à proportion de la visibilité de leur adhésion à la tradition autrichienne. Elle est aussi présente sur un certain nombre de blogs, mais son foyer principal est le Ludwig von Mises Institute (mises.org).

La suite sur Contrepoints

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Economie Autrichienne and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s