Science économique avec rhétorique, au mauvais sens du terme, est plus que ruine de l’âme.

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme“, a jugé le poète il y a bien longtemps.
Mais on peut ajouter aujourd’hui que “science économique avec rhétorique – au mauvais sens du terme – est encore pire”.


1. Premiers exemples.

a. Les prix des marchandises.

La notion de “concurrence pure et parfaite”, chère à beaucoup d’économistes, veut qu’étant donné sa condition, les prix des marchandises ne varient pas.

Mais les mêmes admettent que les hommes de l’état ont la capacité juridique de fixer les prix des marchandises.

Ainsi, prix invariables et fixation réglementaire des prix par les pouvoirs publics, c’est, pour ces économistes, la même chose, en particulier, mathématiquement – à savoir, des prix donnés -.

La suite sur le Blog du Professeur Georges Lane

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Economie Autrichienne, Les libéraux français and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s