L’économiste du laissez-faire. Murray Rothbard

En économie, Murray Rothbard a popularisé la pensée de Ludwig von Mises, dans un langage et avec des arguments plus propres à convaincre les économistes contemporains, formés à l’empirisme. Son premier essai économique fut un coup de maître : dans un recueil d’articles publiés en 1956, sous le nom de Towards Liberty il publiait un article intitulé“Toward a Reconstruction of Utility and Welfare Economics”, il y réfutait dès l’origine ces rationalisations encore courantes de l’étatisme que sont les “externalités” et les “services collectifs” — aussi parfois appelés “biens publics“, montrant que ces rationalisations refusent le seul critère objectivement observable de l’accroissement d’utilité — l’action volontaire — au profit de gloses arbitraires sur des préférences dont la prétendue mise en forme mathématique n’est là que pour faire oublier qu’en réalité on ne peut pas les connaître, ni les mesurer, ni les comparer : l’action, et seule l’action, permet de connaître les préférences, elle en est la preuve authentique et unique.

Le critère de la préférence démontrée comme seule preuve de l’action productive permettra à Rothbard de dépasser son maître Mises dans la compréhension du monopole. Mises admettait la possibilité d’un “monopole” sur un marché libre ; dans le chapitre 10 de Man, Economy and State, intitulé “Monopole et concurrrence”, Rothbard démontre que le concept est contradictoire — et il l’est depuis ses origines grecques : toute forme d’organisation contractuelle est a priori productive (et conforme à la justice naturelle), tout acte de violence agressive fausse la concurrence (et viole la justice naturelle) et de ce fait mérite qu’on l’appelle “privilège de monopole”.

La suite ici

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Economie Autrichienne and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s