Romano Prodi, la tragédie de l’euro et Jacques Rueff

Croyez-moi, aujourd’hui comme hier le sort de l’homme se joue sur la monnaie “(Jacques Rueff) –
Le Pacte de Stabilité est stupide” (Romano Prodi)
La vie et l’œuvre de Jacques Rueff ont été marquées par son combat pour l’ordre financier. Rueff fut ainsi, en tant que haut fonctionnaire détaché au comité financier de la Société des Nations, amené à examiner en 1927 la situation dramatique des finances publiques et de l’économie en Grèce et de rédiger la partie du rapport pour la SDN relative à l’assainissement financier. Une mission analogue lui fut confiée l’année suivante en Bulgarie.

Devenu Directeur du Mouvement général des fonds, Rueff fut confronté aux déficits résultant des politiques du cabinet du Front Populaire mais aussi de la nécessité d’entreprendre le réarmement de la France. Durant cette période, il n’avait de cesse de conseiller au ministère Blum, puis, après son renversement fin juin 1937, au gouvernement de Camille Chautemps, de prendre des mesures radicales pour l’équilibre du budget et la sauvegarde de la monnaie. Son rôle dans le plan d’assainissement des finances en 1958 est connu.

La suite sur L’institut Turgot

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Les libéraux français and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: