Wilhelm Röpke, disciple allemand de Mises

Chaque jour de match de cette coupe du monde 2014, retrouvez un article consacré à des aspects intellectuels d’un pays en lice ce jour-là. À suivre dans les jours prochains : « Le Chili, terrain d’essai de la liberté des banques », « Richard Cobden, le maître anglais de Bastiat », « L’influence de Turgot aux Pays-Bas » , ou « La diffusion de l’œuvre de Ludwig von Mises en Corée du Sud ». Aujourd’hui, avant le choc entre l’Allemagne et le Portugal, présentation, en quelques citations choisies, du grand libéral que fut Wilhelm Röpke.

De nombreux articles ont été écrits en langue française sur l’ordo-libéralisme de Wilhelm Röpke, et ce n’est pas ce dont il sera question précisément ici. Plutôt que de présenter l’ordo-libéralisme de ce penseur allemand, nous préférons présenter son libéralisme, dans un sens plus étendu. Car bien qu’il fut un libéral original, Röpke n’en fut pas moins un libéral, s’inscrivant dans la lignée des économistes Autrichiens tels que Ludwig von Mises.

La suite sur l’Institut Coppet

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in théories économiques and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s