Or et inflation: Ludwig Von Mises

Dans les années qui précédèrent la guerre mondiale, presque tous les pays possédaient l’étalon-or.

Le terme : étalon-or signifie que l’unité monétaire consiste en un certain poids d’or qui est fixé par la loi. Les pièces d’or frappées par les établissements d’État, conformément à la parité légale, sont seules considérées comme monnaie principale. Elles seules ont un pouvoir libératoire illimité : c’est-à-dire qu’un débiteur ne peut se libérer de ses dettes qu’à l’aide de cette monnaie. Pour les besoins des menus paiements de la vie quotidienne, il existe, en outre, des monnaies divisionnaires en argent, nickel, bronze, etc. Mais ces monnaies divisionnaires n’ont qu’un pouvoir libératoire limité. Nul créancier n’est obligé de les accepter en paiement au-delà d’une certaine quotité fixée par la loi. Les monnaies divisionnaires sont frappées uniquement pour le compte de l’État, en quantités que la loi détermine directement ou indirectement. En revanche, la frappe de la monnaie-or est libre.

Partout ou l’étalon-or est en usage, les billets de banque sont en tous temps convertibles en monnaie-or, sur simple demande de leurs détenteurs. Ceci a pour effet de rendre impossible la dévaluation des billets de banque par rapport à l’or. Il s’ensuit qu’on peut définir l’étalon-or comme un système où la valeur de l’or en unités monétaires est fixée par la loi. L’étalon-or a vu le jour en Angleterre, au 18e siècle, et presque tous les pays l’adoptèrent au cours du 19e siècle. L’or devint ainsi l’étalon international.

L’or n’a pas de valeur stable. Il s’ensuit que le pouvoir d’achat de la monnaie-or est variable. Car l’immutabilité du pouvoir d’achat est inconcevable dans un monde qui n’est pas tout à fait figé, c’est-à-dire mort. On peut, toutefois, affirmer que la valeur de l’or est sujette à de moindres fluctuations que la valeur d’autres biens. Mais il ne faut pas, pour cela, s’imaginer que sa valeur soit immuable.

Par rapport à la monnaie libre, c’est-à-dire à une monnaie dont la valeur n’est pas liée à celle d’un métal précieux, l’étalon-or a ce grand avantage d’affranchir le pouvoir d’achat de l’influence des fluctuations politiques. En ce qui concerne les transactions commerciales et financières avec l’étranger, il a l’incomparable avantage de fixer la valeur des échanges monétaires entre les différents pays. Les devises nationales ne varient que légèrement entre deux cotes qui sont à peu près immuables et fixées pour chaque devise par rapport à chacune des autres : ce sont les gold points, les points d’or d’entrée ou de sortie.

La suite sur le site d’Hervé DE QUENGO

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in Economie Autrichienne and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s