Milton Friedman est-il keynésien ?

On raconte l’histoire suivante concernant un jeune candidat à un poste du Département de Géographie d’une Université d’État. L’un des membres importants de la faculté, qui avait une piètre opinion du système éducatif moderne, lui posa la question simple : “Dans quel sens coule le Mississipi ?” Ne connaissant pas les préjugés du Département, et par crainte de gâcher ses chances, le candidat répondit bravement : “Je peux l’enseigner dans les deux sens.”

Lorsqu’on me proposa pour la première fois de traiter le sujet “Milton Friedman est-il keynésien ?”, je n’ai pu m’empêcher de penser à ce géographe neutraliste. Cependant, dans le cas qui nous occupe, il est possible de défendre les deux réponses possibles sans perdre sa respectabilité universitaire. Lorsque j’enseigne aux étudiants de premier cycle, qui entendent les noms de “Keynes” et de “Friedman” pour la première fois, je présente l’opposition classique qui découle naturellement de la présentation habituelle de la “révolution keynésienne” et de la “contre-révolution monétariste”. Dans le cadre de cette introduction à l’économie, le monétarisme est l’antithèse du keynésianisme. Affirmer autre chose serait presque commettre une faute professionnelle : un tour d’horizon rapide ou une étude poussée des écrits de Keynes et de Friedman montrent sur bien des points que les deux théoriciens sont diamétralement opposés.

La suite sur le site d’Hervé de Quengo

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in théories économiques and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s