Le multiplicateur Keynesien, Murray Rorhbard

La popularité du charlatanisme keynésien auprès des des hommes de l’Etat tient bien  sûr à ce que celui-ci leur a fourni toute une batterie de sophismes nouveaux pour faire croire qu’ils pourraient dépenser de l’argent sans que cet argent manque à ceux à qui ils le volent.

La plupart des économistes qui ont prétendu en rendre compte, qu’ils s’en fassent les complices ou qu’ils le critiquent comme jacques Rueff et Ludwig Von Mises, ont interprété cette imposture comme une variante de l’inflationnisme et c’est d’ailleurs ainsi que l’ont pratiquée les hommes de l’Etat.

La suite ici

Advertisements

About ecoparis

Un groupe de chercheurs en économie autrichienne
This entry was posted in théories économiques and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s